Pat


Darwin a dit des choses merveilleuses sur l’origine des espèces. Il avait beaucoup observé les oiseaux. Le darwinisme social en a dit des choses terribles, justifiant par là la nécessité, pour certains, de disparaître.

Il y a dans Pat un homme que l’on ne voit pas, qui énonce des vérités « darwiniennes », et un autre, qui ne dit rien, mais n’a pas l’air du tout disposé à disparaître. Et il y a aussi les oiseaux.

Format : Vidéo – 18’ (2002)

Visionner le film complet

Avec : Jean-Chrétien Sibertin-Blanc et la voix de Daniel Emilfork
Scénario et réalisation : Harold Vasselin
Images : Denis Gheerbrant
Images animalières : Frank Deschandol
Prise de son : Pierre Borde
Bande sonore : Jean Paul Buisson, Emmanuel Lalande
Matériels : ACCAAN, Grand Canal, Studio Honolulu, Taxidermie

Production : TAXIDERMIE, avec le soutien du Pôle Image Haute Normandie